Voyage à vélo au bout du monde

Archives de février, 2012

24-29 / 02: Faire fondre de la neige c’est rigolo

Les Alpes

Partis de Grenoble, notre prochaine etape etait Turin, ou Alice nous attendait.

Entre les deux: les Alpes, a franchir en deux cols: du Lautaret, puis col de Montgenevre a la frontiere avec l’Italie.

Le col du Lautaret c’est 80 km de montee depuis Grenble, de 250 m a 2050 m. Alors on l’a fait en deux jours, en se payant a La Grave un petit gite mignon. Le lendemain, arrives au col nous aurions pu enchainer sur le celebre col du Galibier, mais il etait malheureusement ferme. Donc descente vers Briançon, puis nous avons enchaine sur le col de Montgenevre, dans un virage duquel nous attendait une petite aire de pique-nique familiale, couverte, enneigee tout autour. Nous y avons bivouaque, curieux de voir ce que donnerait le montage des tentes dans la neige.

Quand nous sommes partis, nous faisions des nuits a -2/6 degres, en plaine. Deux semaines plus tard, a 1700 m d’altitude, les temperatures sont presques superieures, la nuit, et il fait au moins 15 degres sur la route le jour. Youpi, le printemps veut prendre un peu d’avance !

Le jour suivant (dimanche), que du bonheur en perspective: passer de 1850 m a 200 m en une journee pour rejoindre Turin. Et tiens allez, si on prenait plutot la petite route qui a l’air bien plus sympa que la grosse qui passe par Susa et qui longe l’autoroute. Ouais, tous d’accords ! Et elle passe par une petite station qui semble bien sympatique: Sestriere. Alors on passe le col de Montgenevre, 1850 m (il restait 150 m), et c’est parti pour la descente ! Arrives a 1200 m d’altitude, on prend un rond point, direction Sestriere, et une petite route qui monte … qui monte ? Et derriere le virage la ca monte encore ? Ca MONTE ?? Mais c’est pas ce qui etait demande !

Quelqu’un aurait pu nous dire que Sestriere c’etait un col en Italie a 2035 m !!!

Bref, c’etait la petite surprise de la journee, et on est bien fiers d’avoir passes trois cols au bout du compte. Dans cette premiere journee en Italie, nous avons pousse jusque rejoindre Turin, sur 50 km de pure descente a ecouter de la trance, surveiller les voitures devant, et celles qui arrivent dans le retro, et regarder les belles montagnes autour.

 

 

Torino:

A Turin nous avons rejoint Alice, et nous avons pris une journee de repos ! Elle nous attendait dans un Squat en  banlieue de Turin, ou se deroulent des rencontres Europeennes de « Reclaim the Fields ». Allez voir le site d’Alice, en lien sur la barre de cote, pour en savoir plus sur ce mouvement.

En tout ca le Squat, c’etait bien cool ! Il est habite par une dizaine de personnes, mais pour l’evenement une cinquantaine les avaient rejoints. C’etaient donc des tas de gens barbus, avec des dreadlocks ou des looks punks, des chiens, des chats. Des Italiens, Français, Allemands, Anglais, reunis dans ce lieu de rencontre et d’ouverture, pour une meme cause, et tous ouverts a la rencontre. Et donc ca tombe bien, nous on est des voyageurs et on aime bien parler avec des gens et pratiquer notre anglais. NDLR: Une soiree qui se finit en musique, avec des guitares, un accordeon, un micro … ca m aide pas mal a rencontrer !

Et maintenant:

Et maintenant, l’equipe est passee a 4, avec Alice. Ca fait un equilibre de groupe different, du changement, une personne de plus a decouvrir, et de nouvelles habitudes a prendre dans ce nouveau groupe. Nous sommes a Vercelli, sur la route de Milano. Nous avons trouve ce midi un CyberCafe. Nous longerons ainsi le Nord de l’Italie: Milan, Brescia, Trente, Venise, Udine.

Sur cette route toute plate se dressent les sommets enneiges des Alpes, qui m’appellent toujours. Mais nous retrouverons d’autres montagnes, plus loin.

A bientot pour les mises a jour de nos aventures, allez voir les blogs des trois autres, et continuez de laisser des commentaires, de vous parler de mamans a mamans etc …


21-23 / 02: Marcher sur la glace c’est rigolo

Hello !

Tout d’abord merci pour vos commentaires et vos nombreuses connexions sur le blog, ça fait plaisir d’etre suivi et donne encore plus envie de l’alimenter.

Deuxiemement, je vous prie d’accepter l’ecriture sans accents Français, ils semblent avoir disparu des claviers passe la frontiere.

Enfin, voila une semaine et un jour que nous n’avons pas eu l’occasion de mettre a jour les blogs, voici donc la suite des aventures, et bonne lecture pendant que vous etes au boulot !

J’avais donc ecrit le dernier article arrives a Lyon, chez Ben et Pauline, et merci encore !
Apres une journee de repos ou j’ai pu voir trois cousins, nous avons tous les trois repris la route pour Grenoble.
Le soir nous avons trouve abri dans une region d’une dizaine d’etangs entre les deux villes. Dans cette petite cabane de pecheur sur les rives d’un lac gele, un mot du proprietaire invite les jeunes a s’y sentir a l’aise ! Que demander de plus ? Nous avons dormi dans la cabane sans monter les tentes.

Le lendemain nous sommes arrives a Grenoble, heberges par Micky, ami de l’IMAG et plus encore, ami de liste BDE ! Merci encore a toi mec.

 


J2-J6: Profiter du fromage tant qu’on peut

J2-J5

Premier jour où l’on roule en équipe. La motivation, l’ambiance est bonne. On prendra petit à petit nos habitudes, nos automatismes. On fait 90 km. Premier bivouac également le soir près d’un lac en dégel. La radio d’Elie nous donne quelques news, mon téléphone foncionnel pour encore 10 jours nous donne la météo du lendemain. Quelques promeneurs nous disent bonjour le matin. Beaucoup de premières fois donc.

Second campement le lendemain, près d’un canal à moitié gelé. On fait 80 km.

J4, dimanche. Premiers reliefs, on passe de 130 à 680 m de vallons en vallons. Mon altimètre est tout excité, il n’est jamais allé aussi haut. Il n’a pas fini de m’afficher des records le petit bonhomme, s’il savait qu’on arrive dans les alpes dans 2 jours ! On arrive chez nos premiers hôtes à Saulieu, ma  tante et mon oncle. Merci à eux !

J5, lundi, on trace 65 km le matin, en 3 pauses, sur une « route rouge », pour prendre un train à Chagny et arriver le soir à Lyon. Au bilan un peu moins de 400 km.

J6 aujourd’hui, jour de repos à Lyon, mise à jour des blogs.

La suite

La suite, c’est la traversée des Alpes vers Turin où on retrouvera Alice. Grenoble, le col du Lautaret, le col de Montgenèvre nous attendent, de la neige et du froid aussi. La météo semble clémente, du beau et du chaud en vallée. On devrait y être lundi.


J1 : Départ

Voilà, on est partis. Ca s’est passé un jeudi matin, j’étais un peu ailleurs, d’autres diraient stressé. Normal.

J1

RER de Conflans jusque Paris St-Lazare, rendez-vous avec quelques amis. Ils allaient au travail après un petit déj ensemble, moi je débutais mon nouveau boulot: rouler. Je ré-initialise le total du compteur à zéro, je fais un petit détour par le trocadéro pour pouvoir dire « See, we really started in Paris ! « . Puis vient la laborieuse sortie de la région parisienne, pour rejoindre Elie et Sylvain à Buno, où on a profité d’une petite maison rien que pour nous pour notre première soirée et nos retrouvailles.


Qui Quoi Où Quand Comment ? Lancement du blog, introduction et philosophie à J-3

Bienvenue sur ce blog destiné à ceux qui veulent suivre mes aventures.

Vous trouverez, en haut à droite à côté de « accueil », la page que j’ai écrite ce matin pour tout présenter sur ce voyage.

https://pierrequiroule2012.wordpress.com/ques-a-quo/


Voyage de préparation

Hello !

Mon premier post. J’ai achevé la semaine dernière un petit voyage de préparation. Aller-Retour vers montier en Der. Pour valider le matos, le vélo, le rythme de vélo, les km par jour, … et la résistance au froid !