Voyage à vélo au bout du monde

km 5840 – La vie a 2000 m

Nous sommes a 30 km de la frontiere Iranienne, a Dogubayazit. Et on a fait de la belle route depuis Trabzon ! On s est leves ce matin sur cette vue:

Le mont Ararat est a cote de nous, majestueux.  5100m plante au milieu de montagnes et plateaux a 2000m.

Je commence l’article avec les photos, toujours chronologiques, parcequ elles sont jolies et que c est plus allechant que le texte. Impregnez vous en puis lisez les recits !

J ai egalement fait une petite video ce matin, toujours impressionne par cette montagne, j ai failli me peter la gueule. Enjoy. Par contre mettez la en grand ecran sinon on prend le mont ararat pour un nuage.

Video ici

Enfin pour plus de photos de ma tronches celles de Sylvain ici et n oubliez pas de lire son article.

Samedi 26  mai – Separation

Les differences de voyage ont pris le dessus. Nous disons Au Revoir a Elie a Trabzon. Sylvain et moi reprenons donc la route, nous devons regagner la montagne, objectif Erzurum a 2000m !

Le vent nous est toujours favorable sur la cote de la mer noire. Apres 50km faciles nous plongeons au Sud vers les montagnes. Nous suivons une riviere, et le temps etant toujours incertain, nous retrouvons nos vieilles habitudes des bivouacs dans les maisons en construction ! Nous en trouvons une belle perchee sur le flanc de la montagne.

Dim 27 mai – 2000m de denivellee

4 routes nous permettaient de retrouver la montagne pour aller a Erzurum depuis Trabzon. La plus evidente, en rouge sur nos cartes, est plus longue et en plus donne l impression de revenir en arriere. Nous choisissons la plus courte ! Bien qu en jaune et blanc sur ma carte … Elle passera par un col a 2200m.

Ce matin, on attaque la montagne, ca y est ! On part de notre maison a 200m. Ca monte tranquillement. Puis on se separe de la route principale. Ca monte sec mais on est en forme. Comme partout en turquie il y a des travaux, la route est en chantier. Derriere ce chantier, la piste ! Asphalt Yok ! Plus d’Asphalte. Pas grave la piste n’est pas si mauvaise et on a encore espoir de retrouver de l asphalte plus loin.  Mais la route est de plus en plus fine et caillouteuse. Pas grave, on monte, on est engages maintenant. On se retrouve ni plus ni moins sur un chemin de randonnee legere, avec la place pour laisser passer une voiture. Quelques 4*4 nous depassent de temps en temps nous rassurant sur le fait que cette route n est pas un cul de sac. Pas grave, on monte.

1200m, on fait une pause dans un petit village perche dans la montagne. On s arrete pres de la mosquee pour prendre de l eau. L immam qui habitait la, un jeune type, nous invite a prendre le the. Il communique avec nous avec son Ipad branche sur google translation ! Tout ca pour dire les memes choses que ce qu on echange d habitude avec les gens … Bref, ca a l air d etre une bonne situation Immam !

On reprend notre montee.

Video de la montee par sylvain

1500m, on fait la pause dej dans le chemin. Le chemin est de plus en plus caillouteux et troue, le plafond de nuage commence a descendre sur nous, ou on monte vers lui.

1500-1900m. La puree de pois. Le chemin serpente en lacets a flanc de montagne. On ne voit pas a 15m devant nous et c est humide. Ca monte tres sec. Je suis sur mon premier plateau premiere vitesse ce qui est tres rare. Le chemin est boueux et caillouteux. J ai mal au cul, mal aux bras, dans l effort, j ai mal au velo, mal aux sacoches, mal a la guitare. Quelle mauvais sentiment que l impression de pourrir mon velo ! La pluie s invite. on est trempes. Quand les chocs sont trop intenses je pousse mes cris  »Outchi » ou  »Itcha » pour me donner du courage  et plus souvent   »Tchaaaaa » pour evacuer la colere. C est difficile moralement mais c est bon d etre deux dans ces moments la !

Un 4*4 passe au milieu des lacets, ce qui nous prouve que cette route ira bien jusqu au col !

1900-2100m, les nuages se degagent, la pente est moins raide, elle redevient une piste de terre. On finit par arriver au col. Il fait beau ! Les nuages sont derriere nous, sur la face Nord ! On l a bien merite ! 5h50 de montee, 50 km.

On a egalement merite de chercher notre bivouac dans une belle descente toujours sur piste. Apres qq km, le bitume revient ! Quel bonheur.

Apres avoir traverse un village fantome on arrive dans un petit village bien vivant. On est plantes au milieu de la petite place et l attroupement ne se fait pas attendre. On demande ou on pourrait dormir et on nous emmene dans la salle commune du village ! On aura un bon matelas ce soir.

Et il nous arrive alors un  »Battle d’hospitalite » a la turque. Alors qu on prepare nos pates le voisin nous emmene un grand plat de pate avec du pain et du fromage local. Un autre jeune plus tard nous apportera le the etc …

Lun 28 mai

Evidemment le petit dej etait inclus. On prend le petit dej avec un autre hote (photo ou sylvain pousse son velo en NetB), et on reprend la route. On a un autre col a passer aujoudhui ! On descend a 1600 m et il est a 2300m. Sur la large route principale goudronnee, ce sera de la gnognotte par rapport a hier !

On passe par Bayburt faire des requetes de CouchSurfing pour Teheran. C est la ville avec les murailles sur les photos.

Ce col se revelera etre a 2400m, la vue est tres belle de la haut.

Le soir dans la descente encore on trouvera un batiment abandonne plein de tags. Le temps est toujours changeant et on s y sent a l abri.

Mar 29 mai – Erzurum

On arrive a Erzurum apres 80 km. Le vent nous est globalement favorable alors on ne se plaint pas meme si la route prend parfois un angle contre le vent. Arrives a Erzurum en attendant notre hote de CouchSurfing on joue un peu de musique discretement sur la place principale. Mais les turcs sont tellement curieux ! Un attroupement se forme autour de nous et ca se transforme en petitconcert !

Mer 30 mai – Km 42

Nos journees ressemblent a ca. Rouler/Manger/S abriter/Dormir. Le temps est toujours incertain, nuageux, l impression qu il peut pleuvoir et orager d un moment a l autre. On roule sur des grandes routes droites entre 1600 et 1800m, sur des plateaux entre les montagnes.

Apres la pause de midi on trouve Jean sur la route ! Le Cyclo qu on avait deja vu a l ambassade d iran a Trabzon. On fait un bout de route ensemble.

Le soir, au km 42 on dort dans la montagne pas loin de la route pres de grand rochers. Il se passe enfin qqch d interessant a un km 42 ! On echange avec Jean qui a beaucoup voyage ces 15 dernieres annees. Et c est son premier voyage a velo ! Il compte arriver en Inde en Janvier.

Jeu 31 mai – Kurdistan

Un autre col a monter. de 1700 a 2100m, et sur la grande route c est tranquille. On croise beaucoup de troupeaux de moutons chevres et de bergers qui les accompagnent.

On passe la ville chaotique d Agri. On trouve a planter nos tentes pres d un village face a la plaine tres verte ou paturent beaucoup de moutons. Nous sommes le theatre d un nouveau battle d hospitalite. Pres de nos tentes on nous apporte le the, du pain et du fromage local, on discute avec nos amis bergers turcs. Que dis je ! Ils nous ont bien fait comprendre, ils sont KURDES ! On est au Kurdistan ici pas en turquie ! Je n ai pas vu la difference les gens sont toujours aussi curieux et aimables. Bref Pas besoin de faire les pates ce soir encore.

Ven 1er Juin – Bains chauds

Il fait beau ! Grand beau ! Depuis 2 jours ! C est chouette. Le vent nous est toujours favorable et c est facile d avaler les km sur ces grandes routes. On fait un petit detour pour profiter d une source d eau chaude naturelle ou les turcs viennent prendre des bains chauds. C est tres chaud ! Allez voir les photos de sylvain. Le soir on se fait un beau campement pres de la riviere.

Sam 2 Juin

Direction Dogubayazit et le magnifiıque Ishak Pashar sur fond du mont ararat. On passera une belle nuit sur un bivouac surplombant la ville (photo d intro de larticle).  On est berce par le chant des minarets qui se repondent au loin dans la ville … et deux enfoires de chiens qui n aiment pas trop qu on soit ici et que j ai du chasser a coup de pierres ! Les chiens, desole Nono, mais c est la pour te pourrir la vie. Juste pour faire chier les gens a aboyer n importe quand et te poursuivre sur ton velo.

Voila la fin des aventures, aujourd hui est notre dernier jour en Turquie, ce soır on dort en IRAN ! Et tout est a reapprendre !! La langue l ecriture la culture etc …

Hey ! Petite photo de derniere minute, Sylvain, ce blond a barbe rousse ce matin au Ishak Pashar qui a croise un groupe de jeunes etudiantes … ca donne ca !

Publicités

5 Réponses

  1. Marinette

    Tu t’es fait couper les cheveux et tailler la barbe par un barbier turc ? C’est très réussi. Vos vidéos sont très sympas, ensoleillées et montagneuses 🙂 Par contre ne te tue pas en prenant une vidéo non plus !

    juin 3, 2012 à 9:39

  2. Nono

    IL avait pas le droit de t’envoyer la bas Pierre, on était des gosses à l’epoque…
    amalikoum sala

    juin 3, 2012 à 9:59

  3. Christine et Philippe

    Tes photos sont toujours aussi belles. La montagne turque ressemble beaucoup aux Alpes côté Savoie. Certaines d’entre elles nous ont fait penser à l’Atlas marocain en beaucoup plus vert.
    C’est vraiment chouette que tu aies pu établir une telle complicité avec Sylvain. Bravo à tous les deux.
    Quelles musiques arrivez-vous à partager avec vos hôtes musiciens ?
    Bonnes routes en Iran et souhaitons que les kurdes iraniens soient aussi accueillants que les turcs.
    Nous t’embrassons
    Christine et Philippe

    juin 3, 2012 à 7:55

  4. marie

    super les vidéos! jolie barbe effectivement!
    Marie

    juin 5, 2012 à 7:12

    • Malleret Agnès

      Superbes les photos des montagnes turques ! Nous suivons toujours votre périple avec grand intérêt. Je fais même participer à l’aventure tes neveu et nièces de 17 et 21 mois (très précoces et éveillés pour leur âge, tu penses bien, dixit leur grand-mère !) : j’ai remis à l’honneur dans le salon le magnifique globe qu’ils font tourner, allument et éteignent à volonté ! Et les petites mains suivent ta route avec le doigt ! Donc, rassure-toi; ils connaissent bien l’oncle globe-trotter !
      Bonne route en Iran, bises, ta maman.

      juin 5, 2012 à 10:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s