Voyage à vélo au bout du monde

Laos – 11.800 km – « Ca – C’est fait »

Sabai Dee depuis Louang Prabang, Laos !

Encore une belle session de 7 jours de velo depuis JingHong au sud de la chine. 1 frontiere de plus, un changement de culture choc et donc notre 16e pays.

Merde les gars, on contemple la Map « Trajet temps Reel » sur la barre de cote, et on a bien entamme la planete non ? On est arrive a la partie du voyage ou ca y est, on a realise qqch, on l’a fait. 12.000 km bientot. Avant ca il s’agissait de le faire, d’avancer vers et a travers cette Asie inconnue coute que coute. Maintenant il peut se passer m’importe quoi ce sera que du bonheur, et on est des voyageurs aguerris. Plus d’apprehensions, plus de peurs des autres, des sourrires toute la journee. MAIS ! Toujours des putain de routes defoncees capables de me mettre en rogne en 15 mn.
On est au Laos, Facebook et WordPress (hebergeur de ce site) sont autorises enfin et je reprends la main sur le site, et dis une fois encore merci a Rodolphe pour avoir publie les 4 derniers articles. Tout ca pour dire, je me suis rendu compte que la Map « Trajet prevu au depart » est obsolete les mecs ! On a depasse tout ca ! Le projet en Fevrier etait de rallier la chine par l’Asie Centrale. Ca, c’est fait. J’ai donc supprime la Map Trajet prevue au depart, il reste la map temps reel, toujours bien mise a jour.

Sommaire

25-26 sept – Pause a Jinghong

26 Sept – Premiere hospitalite dans un temple

27 Sept – Autoroute chinoise

28 Sept –  Les petites betes sous les tropiques

29 Sept –  Jour de frontiere !

30 Sept – Waterfall surprise !

1er Oct – http://v.youku.com/v_show/id_XNDU3MzE4Njgw.html

2 Oct – Arrivee a Louang Prabang

La video !
http://v.youku.com/v_show/id_XNDU3MzE4Njgw.html

Sortie d’ecole au Laos … Rencontre entre cyclistes

Les Photos

Et les photos de l’article de Sylvain http://s.joomeo.com/506c08ea83480

Le recit de ces derniers jours en toute simplicite.

25-26 sept – Pause a Jinghong
Oublie de le dire dans le dernier article, mais depuis Shangri-La et jusqu’au Laos, nous suivons le Mekong. Nous verrons ce fleuve geant d’Asie qui se termine en Delta au Vietnam grossir en traversant ses affluents.

Souvenir Souvenir pour moi puisque mon premier et unique grand voyage, 3 semaines inoubliables au Vietnam avec BlueSky, Moonlight, Rainbow, Sunshine et moi meme Starlight. Je ne savais pas a l’epoque mais j’etais un apprenti BackPacker.
Et donc, arrive a Jinghong, il etait la ce fleuve geant. Deja deux fois plus large que ma seine de Conflans Ste Honorine, mais a 900m d altitude !
Ce n’etait pas notre meilleur stop. Peu importe, on se repose, on ecrit les blogs, on mange bien. On retiendra quand meme une soiree guitare micro et ampli dans un petit bar de rue, qu’on a terminee tard a se faire payer des coups a toutes les tables avec nos amis les chinois.

26 Sept – Premiere hospitalite dans un temple

L’apres midi on repacke les velos, et on repart a deux cette fois. La petite route suit le Mekong, elle est donc a peu pres plate, quel bonheur d’entretenir un 20kmh pendant plusd e 10 mn. 18h30, il est temps de trouver un Spot. On traverse un village. On est intrigues par un petit temple qui nous tend les bras ! Ne pas hesiter. Tu descends de ton velo, tu te ballades dans le temple et tu trouves un moine et son Padawan derriere sous un toit de bois adosse a leur habitation. On calerait bien nos moustiquaires dessous ! Le moine dit oui, on ammene les velos et on passe une petite soiree sympa (Photos du temple)

27  Sept – Autoroute chinoise

On roule toujours au Sud. On finit par chopper l’autoroute. Elle monte et descend mais sur de grandes distances, c’est un peu monotone mais agreable et elle file tout droit a travers les montagnes. Elle nous evite donc des bons raidillons et nous fait bien avancer. En fait cette autoroute c’est une suite de ponts geants et quelques tunnels a travers les collines du Yunnan, on vole un peu, ca change de voir les paysages de haut. On emprunte notre plus long tunnel, 3 km ! J’etais tres concentre a l’interieur, accroche a mon camion en scrutant le sol. C’etait pas le moment de tomber ! Combien de millions de tonnes de betons composent cette autoroute ? Les copains rencontres a Dali nous avaient dit que la chine consommait la moitie du beton mondial ! J’ai pas de mal a les croire.
Le soir on nous accepte dans un garage de reparation de voitures. On monte les moustiquaire, se fait offrir 4 bieres, on lit un peu, et dodo.

28 Sept –  Les petites betes sous les tropiques

On arrive a la frontiere le soir. a 18h. Fermee a 17h. On va devoir se trouver un Spot de ville ! Les plus durs a trouver ! Une mamie veut nous faire payer juste pour nous filer une une salle vide ! Profiteuse ! Pas moyen. On trouve un batiment desaffecte. Des travailleurs semblent en squatter une piece ou deux. On les met en confiance, on s’apprivoise rapidement, on partage leur repas, on titille l’enorme araignee qui pendait entre deux murs (photo araignee sur un balai). On peut enfin montrer aux locaux notre voyage sur la mapemonde qu’on a achetee a Jinhong. Aucun chinois qu’on aura rencontre ne saura situer la france. Ils la connaissent de nom (prononcer « Fagoua »), mais a part la chine ils savent pas situer grand chose.
Bonne derniere soiree en chine donc avec cette petite communaute de travailleurs chinois dont on ne saura jamais l occupation.

29 Sept –  Jour de frontiere !

Jour de frontiere ! La frontiere chinoise est un haut batiment tout propre. Une machine peut lire notre passeport electronique et en sortir un formulaire prerempli ! Souvenirs du Turkmenistan et les formulaires mal imprimes et mal traduits qu’on avait du remplir en deux exemplaires dans un vieux barraquement peuple de militaires fonctionnaires lents …
La frontiere Laotienne c’est un petit pre-fabrique ou tout pleins de chinois font la queue. C’est les vacances en chine. Ils viennent envahir le Laos !
On prend donc notre route Laotienne vers le Sud toujours. Choc culturel. Je me rends compte a quel point la chine etait riche. Des maisons en bois partout. Pas forcement d’eau courante. Des gens habilles simplement, qui marchent pieds nus sur la route etc … Et des enfants ! Partout des enfants ! Ils etaient ou les enfants en chine ? Ben maintenant je me rends compte qu’ils etaient souvent 1 par maman ouais … Et donc tous ces enfants nous font tous des coucous et des sourrires magnifiques ! … A un point inquietant meme. Le sourire et le Sabai Dee ( bonjour ) sont comme automatiques sur le visages des enfants a notre vue. Est ce que c’est la premiere chose qu’on leur apprend a l’ecole ? Sourrire aux occidentaux ? Mais bon on repond et on fait coucou.
Sur la route, un panneau sur le cote : « WaterSpring, 970m ». c’est pas loin 970m ! On prend le chemin. Et effectivement on tombe sur cette grotte dans laquelle passe la riviere sur 200m au moins. Ensuite elle plonge dans la montagne. Ca fout les boules mais ma curiosite est plus forte, elle me fait avancer dans cette grotte, ca rappelle les galleries sous Paris mais en naturel et avec de l’eau. On prend les frontales et l’appareil photo que Sylvain a sauve de la noyade.
Accueillant le laos !
Premier soir, apres une belle montee qui m’a bien fait tremper ma chemise, on tombe dans un petit village typique, cabanes en bois, enfants qui jouent dehors, a poil ou pas. Un bonhomme nous indique une salle vide, genre d’ancienne salle de classe sans meme qu’on demande !
Genial le Laos !

30 Sept – Waterfall surprise !

Le relief se corse. Pas de plat de la journee. Deux cols de 3-400 m. Mais je suis en jambe, je monte bien les cols. On avance quand meme. Et puis c’est beau autour ! L’apres midi, au milieu du col, alors qu’on a monte 200m. Un nouveau panneau : « WaterFall, 100m » ! Que demander de plus au milieu d’un col ?? C’est dimanche et des laotiens y viennent en groupe se reposer. Chaque groupe nous aura offert un petit verre de biere fraiche. Et on a pas manque de se laver dans cette belle chute ! ( Photo).
Le soir on est un peu en retard sur la recherche du Spot. A la fois apres 17h c’est l’heure la plus agreable pour rouler quand tu as pris le soleil toute la journee, a la fois la nuit tombe entre 19h et 19h30 maintenant et c’est l’heure des moustiques ! On essuie un premier refus puis on se fait accepter dans un repaire de jeunes cammionneurs.

1er Oct – http://v.youku.com/v_show/id_XNDU3MzE4Njgw.html

La route traverse toujours les montagnes. C’est plus la belle autoroute de chine maintenant. Je sais pas comment ils ont fait mais leur route passe sur le point le plus haut des montagnes. On monte 500m le matin. Pas facile et il fait chaud mais je suis toujours en jambe, ca passe bien. Toujours les enfants et les gens qui disent sabaidee sur la route, des animaux un peu partout. Puis la descente. Pourquoi on t il casse volontairement des bouts de route tous les 200m pour en faire de la piste couillouteuse sur 50m ?? Pourquoi ?? Donc pente bien raide, sur les freins + piste + cailloux = Pierre en rogne. Ca me tue. C’est inefficace au possible, ca bousille les freins, c’est stressant et frustrant alors qu une descente apres un col rime pour moi avec liberte, vitesse, facilite, detente, et avaler des km facilement pour rattraper la lenteur de ta montee. Sylvain m’explique qu’il a une philosophie differente de la descente. Pour lui descente = ne pas pedaler. Il gagne a tous les coups quel que soit l’etat de la descente !
Je suis recompense l’apres midi quand meme. On a rejoint un affluent du Mekong. Le bonheur est la: Route plate, 20-28 kmh, assez de vent pour rester au frais, des enfants qui te font des coucous, la musique dans les oreille, les paysages du Laos autour. On croise une sortie d’ecole, des tas de petits laotiens en velo. C’est la que j’ai fait la video. Comme le premier soir au Laos a peu pres, on dort dans une piece vide dans un village de cabanes. Douche au seau d’eau !

2 Oct – Arrivee a Louang Prabang

Le matin, des mamans nous demandent 50.000 K = 5 euros pour la nuit. Mais sans insister tellement. On fait mine de pas comprendre avec des grands sourrires, elles sourient aussi. Je leur en veut pas, on a passe une bonne soiree avec les enfants et la guitare la veille et ils nous ont apporte a manger. Elles on plutot eu l’air de « tenter leur coup », que de considerer que ca leur etait du comme ce mauvais souvenir du Tibet. On part. On trace les 65 bornes qu’il nous reste pour Louang Prabang.
Ville tres tres touristique. Comme on passe la plupart de notre temps sur la route, nous on aime bien les villes touristiques, on peut avoir des conversations un peu approfondies avec nos semblables. Je vais citer le dernier article d’Elie qui a bien exprime ce sentiment « L’auberge est peuplée de cyclo voyageurs, une bulle d’occident qui me repose. Je n’ai plus besoin de faire des efforts extraordinaires de communication, je peux échanger avec mes semblables ».

Et donc nous avons retrouve le Mekong a Louang Prabang, 500 km plus bas, et la boucle est bouclee !
Au programme: Bien manger pour pas cher, massage, demain on va louer des scooters pour se rendre a des chutes d’eau a 30 km d’ici. On est vite tentes par le tourisme dans les villes touristiques !

La prochaine etape c’est de rejoindre la capitale Vientiane. 430 km. Ca va etre montagneux d’apres ce que nous ont dit les backpackers qui l’ont fait en bus. Ensuite on entrera en Thailande. L’aventure continuera la bas les amis !

Publicités

11 Réponses

  1. Christine et Philippe

    Bonsoir Pierre
    Nous suivons toujours avec beaucoup de plaisir ton périple. Tu sembles heureux de revoir plein d’enfants, et peut-être comme Sylvain des plats moins épicés…
    Simon essaie de suivre tes pas sur le plan musical et prend des cours de guitare électrique depuis la rentrée. Avec ta guitare, tu lui a transmis ton virus… mais il n’abandonne pas le tuba.
    Nous t’embrassons
    Bonne route vers la Thaïlande
    Philippe et Christine

    octobre 3, 2012 à 6:37

    • Salut Pierre ! « Tout vient à point à qui sait attendre » !! Depuis ce 16.02, je lis avec grand
      intérêt ton périple, vos commentaires et vos photos sont forts attrayants et illustre bien
      votre aventure sportive et humaine. Déjà le Laos…bientôt la Thaïllande, et de plus en plus
      de joies dans les multiples rencontres quotidiennes. Bonne route à tous les deux, bises
      de Roseline.

      octobre 7, 2012 à 7:39

      • mallerep

        Je t ai repondu un mail aujoudhui ! Merci pour tes messages encourageants !

        octobre 11, 2012 à 4:02

    • mallerep

      Parfait pour SImon ! DOnnez lui tous mes encouragements ! Je suis sur qu il bosse serieusement, hate de l ecouter a mon retour. La guitare c’est tres puissant !

      octobre 11, 2012 à 4:00

  2. Tiny

    Hello Pierre !
    Je lis depuis le début mais cette fois j’ai envie de te faire un coucou écrit, pas juste dans ma tête 😉
    Je viens de regarder la vidéo et ça m’a tellement fait sourire, on a l’impression d’être avec toi en entendant ta voix, et les petites sont vraiment marrantes !!
    C’est une sacrée aventure que tu nous fais suivre…je suis contente que tu aies réalisé ce projet, et j’espère que tu découvriras encore de belles choses avant de revenir à la vie « normale »…
    Bises et bonne route !!!

    octobre 4, 2012 à 9:37

    • mallerep

      TIny copine ! Content de voir que tu suis le blog aussi. C’est vraiment sympa de partager le voyage avec vous, comme ca on se comprendra au retour ! Bisou !

      octobre 11, 2012 à 4:04

  3. Marinette

    Coucou c’est moi
    héhé bienvenue chez nous dans les pays chauds humides des tropiques 😀
    J’ai voyagé 2 semaines au Laos personnellement, et j’ai adoré les Laotiens, la Thaïlande s’auto-surnomme le « pays du sourire » mais pour moi, c’est vraiment le Laos le pays du sourire.
    Vous a-t-on déjà offert du Lao-Lao ? C’est cet alcool – de riz bien entendu – qu’ils boivent tous, et qui brûûûle la gorge. Si on vous en propose c’est impoli de refuser parait-il, mais je vous conseille de simplement tremper les lèvres 🙂
    Bises

    octobre 8, 2012 à 2:31

    • mallerep

      Ba non copine, on nous a rien trop propose comme alcool au laos si ce n est pas mal de beerlao. Mais pas mal d alcool de riz en chine.Pour le sourrire je trouve que les adultes sourrient pas tant que ca. Les enfants c est bien systematique par contre ! Je te dirai en comparaison avec La thailande dans 3 jours.
      Bisou !

      octobre 11, 2012 à 4:07

  4. moonlight

    essaie de ne surtout pas penser à cette énorme araignée quand tout est noir et que tu t’endors.
    Non surtout n’y pense pas.

    n’y pense pas …

    octobre 8, 2012 à 10:13

    • mallerep

      Mec, on dort avec les moustiquaires tous les soirs. Donc ca se passe bien avec les arraignees, j etudie leur comportement dans leur toile avant de dormir et puis je vais au dodo tranquillou dans ma tente.
      Bise !

      octobre 11, 2012 à 4:08

  5. Quel courrage, 11800 km en 7 jours c’est pas mal du tout! mais au regard des photos sublimes, je pense que cela ne vous a pas empeché de profiter!

    juin 13, 2013 à 2:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s