Voyage à vélo au bout du monde

13.300 km – Thailande – Sea, Kem’s and Fun

Sawadi !

Bonjour a tous depuis le Sud de la Thailande, Pukhet. Arrives ici il y a deux jours apres une intense session de 10 jours de velo a plus de 100 km par jour, et deux nouveaux pays a notre actif. Assurement la session la plus rapide du voyage, pas de relief et vent dans le dos.

Plage

Plage

Alors pour faire la liaison avec l’article precedent: depuis la capitale du Laos Vientiane, nous avons roule 25km, et sommes entres, par un pont qui traverse le Mekong qui separe les deux pays, en Thailande. Toujours aucune embrouille a la frontiere, et nous ajoutons a notre passeport bien charge un tampon Visa de 15 jours pour la Thailande. Au revoir le Laos, Au revoir le Mekong, Au revoir les montagnes.

Thailande Thailande ! Nous avons donc loupe le Nord du pays pour nous concentrer sur le Sud. De ce qu’on a vu, la Thailande c’est bien comme on dit ! Voici les mots cles qui caracterisent ce que j’y ai vu:

Bonne Humeur et sourires, Plages paradisiaques, Transexuels et Putes, Tourisme de masse, Nature, Chill out, nourriture pas chere, massages pas chers, vent Nord=>Sud, routes plates et Trucksurfing

Les photos de Sylvain ici: http://s.joomeo.com/508c0f022b886

L’article de Sylvain ici: http://verslinconnu-avelo.over-blog.com/article-radio-pute-plage-la-radio-thailandaise-ou-on-parle-de-velos-de-putes-et-de-plages-252-jours-1309-111765812.html

Les miennes, commentees en bas de l’article, ici:

Bangkok

On arrive a Bangkok ce matin la. On file dans ladite “rue des BackPackers”, Kao San Road, on y trouve effectivement une auberge correcte et peu chere. Certes pas chere, mais sans ame. Je suis nostaligique des auberges chinoises. 5 euros la nuit, des voyageurs a rencontrer, free Wifi, une bonne ambiance et decoration de voyage. Ici il y a une reception et des chambres, Internet payant, pour le meme prix. Des ventilos heureusement. Bref, l’aventure est dans la rue, pas a l’hotel. On se fait payer des bieres en jouant de la musique dans le petit bar de rue en face. On goute a la bouffe de rue. Puis arrive Kems, mon pote de NewYork, on fete nos retrouvailles dans cette rue surchargee de bars, de touristes, de salons de massages et de Trans. Des tas de filles toutes bien maquillees, avec des traits de visages un peu trop masculins. Les traits du corps sont a s’y meprendre … Lesquels sont des mecs, lesquels sont des filles ? Facile. Ceux qui t’abordent d’un air lubrique sont la plupart du temps des Trans. L’une d’elle force l’entrée de notre chambre pour nous proposer ses services ! On doit s’enerver pour la sortir et faire dodo tranquilles.

Le lendemain on sort du quartier touristique pour chercher un velo seconde main. On trouve une belle boutique uniquement de velos de recups. C’est beau a voir.

Bangkok => Ranong

Et une nouvelle equipe de 3 sort de Bangkok. On est sur une autoroute. Urbain, urbain sur cent kilometres. C’est tres moche. Le bon cote c’est que ca avance. 25-30 kmh de moyenne, le vent dans le dos. On file. Il faut avoir roule au Turkmenistan sur du plat vent de face 7h par jour a 13 kmh pour apprecier.

Premier soir, on s’arrete pres d’une ferme au bord de la route. La petite famille nous accueille grand sourire, pas difficile de leur demander a mettre nos tentes sous leurs pilotis. Le deuxieme jour idem: route moche mais rapide. On file. Le soir on atteint quand meme une plage. Je suis emerveille. Pas vu la mer depuis la mer Noire. Je me suis pas baigne depuis la grece voire la Croatie ! Camping sur la plage et bain de minuit donc. L’eau est chaude. On tente de dormir a la belle. Erreur. Reveille par mes pieds et mains qui grattent et le bzz des moustiques apres 2h. Je deplie la tente. Le lendemain on trace encore une grosse centaine de km. Le soir on dort pres d’une plage sous le porche d’un restau ferme, guides par les moines du temple d’a cote. C’est un coin de tourisme pour suedois en fait. Qui dit touristes dit TransPutes. Une d’elle nous colle a nouveau. 19 octobre, on a quitte la grande route pour un bord de plage. C’est reposant apres 3 jours d’autoroute. Le matin en cherchant a atteindre une plage on atterrit dans un resort classe. On commande le plat le moins cher. Les serveuses finissent par nous offrir le café, des restes du buffet et du pain ! Je commence a aimer ce pays ! La route est agreable. Ce jour la, sur la route, un Thai nous depasse en scooter. Il a un beau chapeau Rose et je le lui fais comprendre avec mes mains depuis mon velo. Il sourrit. Il s’arrete, il est pret a me donner son beau chapeau Rose ! J’adore ! Alors je propose plutot un Troc, et lui echange contre mes lunettes trouvees dans l’auberge de Jinghong, Chine. Je pense qu’il a gagne au change mais moi j’ai gagne un nouveau style !! Le soir: hospitalite. Les Thais sont des cremes, on sait qu’on trouvera une famille avec un petit toit de jardin  ou un porche pour: nous proteger de la pluie, nous eclairer a la tombee de la nuit, nous fournir de l’eau pour se rincer, et partager notre voyage avec eux. Je dirais pas que les Thails sont les plus hospitaliers du voyage, mais ils sont … cools. Gentils, simples, souriants. Ils disent jamais non. Ils vont pas t’inviter spontanement, les touristes ils connaissent leur pays grouille de touristes. Alors on s’invite un peu, on force un peu les choses, on leur fait des passes de Jedis et ils acceptent. Nous on demande pas a rentrer dans la maison, il nous faut un petit abri de jardin, un garage, un porche, et on a notre bouffe. J’appelle ca de la semi hospitalite. Systematiquement en chine dans ces cas la on me proposait de partager leur repas. Systematiquement en Iran on n’avait pas besoin de demander. Ici non. Voila en quoi je dis que les Thais sont pas les plus hospitaliers, mais tellement tous gentils et ouverts. A l’image de leurs chats ! Tous faciles a caresser, ils se laissent faire tu peux meme les caler sur ta tete !  Bref ce soir la on est chez deux vieux et leur famille, la grand mere rit tout le temps ca detend tout le monde !

Jour suivant, 20 octobre, idem, on loge chez une famille qui des grandes corbeilles a la main.

Sur cette session, je fais un pas de plus vers la simplicite. Deja avec Sylvain nous nous sommes debarasses de quelques habits qu’on n utilisait plus, qq shirts et gants et bonnets. Ensuite mon matelas gonflable est un peu abime, les alveoles se sont dechirees, le sol est frais dans ces nuits chaudes, alors je dors a meme le sol (dans ma tente moustiquaire qd meme), sans couverture ou duvet. Je me rends compte que je transporte un bon paquet de choses inutiles encore.

Ranong => Pukhet

On mange encore les kilometres, on surfe des camions, parfois meme a trois sur un camion a se relayer ! La route est bien plus belle maintenant, quelques reliefs, vegetations, villages perdus, plus de touristes. On est au centre du pays. On traverse le pays d’Est en Ouest sur 100 km. On traverse l’isthme de KRA ! On change d’Ocean ! On tombe sur des chutes d’eau au bord de la route. On rate jamais une chute d’eau si elle est a moins de 2 km de notre route. Feerique et rafraichissant. On arrive enfin a Ranong. Depuis cette ville on peut atteindre la Birmanie en Barque. On monte nos velos dessus, on negocie les prix, on sort de Thailande, on entre en Birmanie … pays no 18 !! Il nous faut passer la nuit en Birmanie. Un autre bateau nous emmene dans THE hotel classe du voyage qu on aura paye 20 euros chacun. On y passe une nuit de luxe. Ce jour on se dit “Il y a des jours, on compte en Baths, il y a des jours, on compte en Euros”. Rapporte en euros, rien n’est cher. Mais sur un voyage d’un an, ca doit rester des exceptions. Le lendemain on seche le buffet a volonte du matin de l’hotel, on reprend une barque pour la Thailande et … nous avons 15 nouveaux jours de Visa en Thailande ! On a effectue notre premier “Visa Run”.  Apres deux sessions de 26 km separees d’une pause Cocca, on s’arrete pres d’une mosquee. On dans une region musulmane, c’etait inattendu mais c’est vrai qu’on se rapproche de la malaisie. Nous les Musulmans c’est nos copains, alors on tente l’hospitalite pres de la moquee, ou on se fait rediriger vers une barraque en bois vide pres de la mosquee. Super. Le soir on entendra le chant du Muezzin qui reveillent mes souvenirs de Turquie …

Pukhet

Apres deux autres jours de route, une hospitalite et une nuit sur la plage, des dizaines de camions accroches, ca fait 10 jours qu’on roule sans pause. On a bien merite notre arrivee a Pukhet apres ces 950 km ! Un grand grand Bravo a Kems d’avoir tenu bon et toujours devant Sylvain et moi sur son velo, qui s’est revele etre tout pourri apres 2 jours de route. Il a connu en une semaine tous les problemes qu’on a connus en 8 mois: crevaison, chaine rouillee, dents qui sautent, roue voilee, selle mal ajustee, passages de vitesses mal regles/deraillages, bruits suspects, frottements maximums, bequille branlante. On a echange nos velos sur une session. Ses premiers mots sur mon velo ont ete “Mec c’est une royce rolls ton velo ! Ou plutot une harley Davidson !”. Moi apres 1h15 dessus j’etais en rogne, mauvaise humeur, mal au cul, epuise. Donc chapeau mon garcon !

A pukhet il n’y a rien a faire. La ville est morte, mais l’hotel est pas cher. Le lendemain on loue des scooters a la journee pour 4 euros seulement et on fait un tour des plus belles plages du coin. On rencontre le tourisme de masse. On se croirait dans une station de Ski en saison haute, mais on est en saison basse parait il … Tout est fait pour le tourisme.  Nous on s’eclate a fond la caisse sur nos scoots, on s’arrete pres d’une petite plage et on observe les poissons de toutes les couleurs sous l’eau. Vous voyez les cartes postales et les brochures touristiques? Ce jour la c’etait pareil. On passe le soir a faire la fete et a se faire aborder par des Transputes dans les rues de Patong, la ville de la debauche. On observe les hommes la cinquantaine aux bras de Thais de la vingtaine ou moins. Bizarre.

Et voila ! Kems et son energie debordante ne sont pas pour rien dans l’intensite de cette session de 15 jours qu’on a vecue a 100% ! Il nous laisse donc Sylvain et moi avec un petit vide. Mais l’aventure continue. On prend le bateau demain pour l’ile du film “La Plage”, puis vers le continent, passage oblige pour nous ramener dans le droit chemin de la Malaisie ou nous attend notre prochaine session de velo et notre avant derniere destination: Kuala Lumpur !

J’aspire maintenant a un peu plus d’authenticite apres les dernieres villes du laos et la Thailande, et j’ai eu mon compte de plages. Je compte tenter la malaisie par la route centrale, ca fait 150km de plus que par la cote, mais j’espere pouvoir m’y replonger dans la vie locale loin des resorts luxueux, profiter du voyage a velo tant que je peux avant la fin.

A bientot pour de nouvelles aventures Malaisiennes !

Description des photos:

2518: 2eme matin, Spot sur la plage, lever du soleil

2521: Des chats a une pause velo, CHill Out

2533 2534 2538: A la pause au Resort ou les serveuses nous ont offert du jus d orange et tout

2541 : On croise procession sanglante sur la route

2549 2551: Le soir chez les gens avec la mamie qui rigole tout le temps. Ils nous ont meme emmene en pick up au village le plus proche pour aller manger au restau !

2557 2558: Spot chez la famille qui fait des paniers

2571 a 2585: Notre deuxieme Waterfall sur trois. Le petit garcon est photogenique non ?

2595 2600: Visa Run en Birmanie

2603 2610: Une pause midi sur la plage

2612: Avant dernier jour et derniere WaterFall

2616: Coucher de soleil sur notre dernier Spot avant Pukhet

2620: RIP. Pantalon achete au bazar de Teheran. Je ne le rapporterai pas en France.

Publicités

10 Réponses

  1. Tiny

    Evidemment, un voyage de quem’s et pierrot sans photos de fesses, ça n’aurait pas été normal 😀

    octobre 28, 2012 à 12:42

    • mallerep

      He ouais tiny ! Toujours une paire de fesses qui traine !

      novembre 9, 2012 à 4:36

  2. vallade

    Impressionnant Pierre! C’est toujours si bien écrit! Je suis ébahie que tu dormes à même le sol! Chapeau! Bonne route!
    On t’embrasse fort.
    B&J

    octobre 29, 2012 à 8:29

    • mallerep

      Merci bere ! Et j espere que tu lis le blog a jo le soir aussi.

      novembre 9, 2012 à 4:37

  3. Marie

    jolies fesses… et les autres?

    octobre 31, 2012 à 9:02

    • mallerep

      Baaa … A travers les trous de mes pantalons et calbars tu dois pouvoir apercevoir des bouts !

      novembre 9, 2012 à 4:39

  4. Marinette

    Question tourisme de masse, la Thailande ils connaissent. D’ailleurs vous allez être servis à Koh Phi Phi, c’est le tourisme de masse dans toute sa splendeur. En fait je pense que le Nord de la Thailande est plus authentique, et la Malaisie le sera certainement aussi…
    Des bisous à vous deux, dommage de vous avoir loupé à Phuket ça aurait été marrant de rencontrer enfin Sylvain en vrai, puisque j’ai déjà l’impression de le connaître un peu au travers de ces récits alors que lui ne me connait pas du tout. Quelles stars vous êtes !

    octobre 31, 2012 à 11:24

    • mallerep

      Hey marinette, t avais bien raison, malaisie plus authentique ! Et phi phi mass tourism mais magnifique et sympathique, j y retournerai si j ai envie de me detendre apres 1 an de boulot. T as voyage partout en asie toi non ?

      novembre 9, 2012 à 4:41

  5. Bonsoir, bravo pour les informations, un paragraphe très riche qui m’a fait sourire de bon matin. Voilà donc une très bonne expérience . Très intéressant. 😀

    septembre 29, 2016 à 11:38

  6. These investments should not be put on as a functional new
    cause of having to pay. Nevertheless, throughout certain circumstances it in many cases can be your only path to take. http://www.wikipedia.org

    décembre 21, 2016 à 2:43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s