Voyage à vélo au bout du monde

Nouveau

Laos – 12.300 km -Les maitres du temps

Sabaidee,

Depuis Vientiane, capitale du Laos, et a 20 km de la frontiere Thailandaise. Derniers jours dans le 16eme pays visite du voyage. Depuis Louang Prabang, dernier article, nous avons fait une derniere session de 5 jours. Nous sommes a un nouveau tournant du voyage. La fin en plein dans notre ligne de mire: l’Australie.

Sortie d'ecole au Laos - Croisement de cyclistes

Sortie d’ecole au Laos – Croisement de cyclistes

Je l’ai deja dit avant la Chine, c’est chouette de pas savoir ou on va, d’avoir qu’une idee vague en disant a nos rencontres « On sait pas, on va aller en Australie mais avant tout est encore possible, Thailande, Singapour, Indonesie ? » C’est cool, ca fait bien, ca fait voyageur libre et insouciant … Mais un moment il faut casser le flou et faire des plans, et notamment parcequ’on est contraints par une fin programmee de ce voyage ! On a fait ca hier. C’est excitant ! On charge un google maps, Skyscanner, on trace des lignes, on calcule des distances, on prend en compte l’arrivee d’un copain pour rouler ensemble, la presence d’un autre dans telle ou telle ville etc… Et a la fois il nous faut rester simple pour voyager a velo: aller d’un point A a un point B. Excitant !

Au milieu de l’apres midi, une rumeur venue d’un touriste de l’auberge parvient aux oreilles de Sylvain. « Il paraitrait que par voie terrestre, la Thailande n’accorde qu’un visa de 15 jours ! » Confirme apres qq recherches sur internet. On n’a pas le temps de se faire un Visa, un ami doit nous rejoindre a deux jours de velo d’ici dans 3 jours.

On a donc mis tous ces elements dans la marmite, on a touille, et on a sorti une conclusion surprenante. On a un plan ecoutez ca ! On prend le train demain pour Bangkok alors qu’on pensait faire ca en velo. De la ledit « Kems » nous rejoint. On roule au Sud, toujours au Sud, on dit au revoir au copain susnomme, on passe la frontiere Birmane, un jour apres on rerentre en Thailande pour reprendre 15 jrs de visa ! On continue au Sud et on se retrouve a … Kuala Lumpur ! Deux pays non prevus au programme ! On prendra un avion pour Sydney et de la on roule les 1000 km qui la separe de Melbourne. Total: 2500 km a rouler. THE END !

On a trouve une FIN !

Bon, vous voulez des recits de voyage ? Des paysages feeriques ? Des semi-hospitalites magiques ? Des rencontres atypiques ? Vous comprenez toujours pas le titre du l’article ? Okay on y va pour 5 jours de route.

Les photos en dessous – En bonus pour la maman de Sylvain, Sylvain qui roule avec se chemise toute dechiree. Il a chope un beau coup de soleil comme ca !

La video: http://www.dailymotion.com/video/xu8qjv_un-soir-au-laos_travel

Les photos de Sylvain ici http://s.joomeo.com/5077a9ab54dbb

 

Louang Prabang

Le Laos est un tout petit pays mais qui joue bien du tourisme. A Louang Prabang il n y a que des touristes. Alors comme je l’ai dit dans le precedent article on est vite tentes par le tourisme ! On a voulu savoir ce que ca faisait que de rouler en poussant une manette. Et qu’est ce qu’il y a de plus classe que de se ballader en scooter ? se ballader en scooter en emmenant une jolie Suedoise ! (voir photos de Sylvain). On est alle se baigner dans les chutes du coin (photos de Sylvain), on a mange des sandwiches au poulet, etc … On succombe aux tentations quoi. Mais ca sonne un peu faux. Il faut payer pour tout: se deplacer, dormir, manger, boire, s’amuser … ca donne encore plus envie de profiter de notre vie nomade simple de cyclistes, ou l’argent ne sert qu’a se nourrir, payer des Visas et pas a vivre.

5 Octobre

Nos departs apres nos villes de repos sont de plus en plus tardifs. Il est 16h. la nuit tombe a 18h30. Sylvain Lire la suite »

Laos – 11.800 km – « Ca – C’est fait »

Sabai Dee depuis Louang Prabang, Laos !

Encore une belle session de 7 jours de velo depuis JingHong au sud de la chine. 1 frontiere de plus, un changement de culture choc et donc notre 16e pays.

Merde les gars, on contemple la Map « Trajet temps Reel » sur la barre de cote, et on a bien entamme la planete non ? On est arrive a la partie du voyage ou ca y est, on a realise qqch, on l’a fait. 12.000 km bientot. Avant ca il s’agissait de le faire, d’avancer vers et a travers cette Asie inconnue coute que coute. Maintenant il peut se passer m’importe quoi ce sera que du bonheur, et on est des voyageurs aguerris. Plus d’apprehensions, plus de peurs des autres, des sourrires toute la journee. MAIS ! Toujours des putain de routes defoncees capables de me mettre en rogne en 15 mn.
On est au Laos, Facebook et WordPress (hebergeur de ce site) sont autorises enfin et je reprends la main sur le site, et dis une fois encore merci a Rodolphe pour avoir publie les 4 derniers articles. Tout ca pour dire, je me suis rendu compte que la Map « Trajet prevu au depart » est obsolete les mecs ! On a depasse tout ca ! Le projet en Fevrier etait de rallier la chine par l’Asie Centrale. Ca, c’est fait. J’ai donc supprime la Map Trajet prevue au depart, il reste la map temps reel, toujours bien mise a jour.

Sommaire

25-26 sept – Pause a Jinghong

26 Sept – Premiere hospitalite dans un temple

27 Sept – Autoroute chinoise

28 Sept –  Les petites betes sous les tropiques

29 Sept –  Jour de frontiere !

30 Sept – Waterfall surprise !

1er Oct – http://v.youku.com/v_show/id_XNDU3MzE4Njgw.html

2 Oct – Arrivee a Louang Prabang

La video !
http://v.youku.com/v_show/id_XNDU3MzE4Njgw.html

Sortie d’ecole au Laos … Rencontre entre cyclistes

Les Photos

Et les photos de l’article de Sylvain http://s.joomeo.com/506c08ea83480

Le recit de ces derniers jours en toute simplicite.

25-26 sept – Pause a Jinghong
Oublie de le dire dans le dernier article, mais depuis Shangri-La et jusqu’au Laos, nous suivons le Mekong. Nous verrons ce fleuve geant d’Asie qui se termine en Delta au Vietnam grossir en traversant ses affluents.

Lire la suite »

11.300 km – Chine – TruckSurfing in China

Ni Hao ! Toujours Ni Hao car toujours en Chine ! Plus pour longtemps.
11.300 km. Je suis a Jingdong, sud du Yunnan, a 3 jours de la frontiere avec le Laos. Le dernier article datait de Sangri-La, ca veut dire qu’on a fait plus de 1000 km en deux semaines don’t 3 jours de pause a Dali. Yeah ! Sur cette route, on a passe le tropique du Cancer ! Re-Yeah ! J’ai pas vu de traits-tilles au sol …

Aussi, la chine est maintenant passee devant la turquie (35 jrs) dans le nombre de jours en visite, on est a 40 jours.

A l’heure ou je debute la redaction de cet article, je ne sais pas si je vais vous le faire chronologiquement ou par themes auxquels j ai pense en roulant. Et a l’heure ou vous lisez ces lignes vous non plus ne savez pas puisque vous lisez de haut en bas. Le suspense est donc intenable. Raaa j’ai eu aussi l’idee de recopier mon carnet de voyage tel quel, mais ca pourrait etre long et parfois inexpliquable.
Je vais faire comme ca vient et un mix des trois.

La video – Tutoriel de TruckSurfing:
http://v.youku.com/v_show/id_XNDU0MzM3MTU2.html

Sommaire
– Shangri-La => Dali
– 8 jours de route en solo
n – La route
n – La barre technique des 10.000
n – TruckSurfing
n – Les chiens
n – Communication
n – Les Spots

Les photos

Lire la suite »

Chine – 10.300 km – De l’enfer de la 318 au Paradis vert

 » Pierre Leve toi, on a un col a monter ce matin !  »

Sur cette derniere session, c’est Sylvain qui se leve le premier le matin et qui me reveille ensuite avec cette phrase.
Elle resume bien ces 12 derniers jours au Tibet. Nous ne connaissons pas le plat. Ca monte, ou ca descend. Et comme on descend 6 fois plus vite qu’on monte, on peut dire qu’on a passe notre temps a monter, dans toutes les conditions, entre 2500 et 4700 m, sous toutes les phases de la montagne, de la riviere au sommet. Un seul regret, on n’a pas vu de hautes montagnes des Himalayas, mais nous etions bien au coeur de la culture Tibetaine.

Bref si on comparait notre tour du monde au tour de France, on aurait passe les Alpes, les Pyrenees nous attendent.

Sommaire :
– Jours 1-7 Dans l’enfer de la 318
– Jours 8-9 La vie a 4000m
– Jours 10-12 Descente au Paradis vert

Lire la suite »

The Show Must Go on – Ferghana/Kirghistan/Chine – 9600 km

Chers lecteurs, famille, amis, Ni Hao !

J’ecris depuis Chengdu, Chine, province du Sichuan, ville de 9 millions d’habitants, loges par la ravissante Wency de CouchSurfing, au 25 eme etage de sa tour dont je peux voir une dizaine de copies depuis la fenetre. Il y a beaucoup de copies en chine. Les chinois semblent meme etre des copies d eux meme tellement ils sont nombreux mais ce n’est qu’une impression de loin, il faut aller tous les connaitre uns par uns ils sont sympathiques, genereux, curieux et aiment rire. 82 heures de train a 7 sur une banquette pour 6 nous ont effectivement permis d’en connaitre un peu plus personnellement …

Bref,

ON EST EN CHINE LES GARS ! On est arrives en Chine en velo ! On a vu petit a petit les yeux se brider sur les visages, depuis l’Iranien jusqu’au Kirghize, pour arriver enfin au pays des yeux brides ! Le premier but du voyage. La fin de la route de la soie. Le reste du voyage dans ma tete ce sera que du bonus. La chine, un pays de dingos dont je ferai la description plus bas dans l’article

Lire la suite »

Ouzbekistan – 8800 km – Le vent ne l’emportera pas (les jours de nuit)

Nous sommes a Tashkent, la plus grande ville de l Asie centrale. Depuis le dernier article a Bukhara et notre arrivee en Ouzbekistan nous avons parcouru environ 650 km, en deux etapes: Bukhara Samarcande et Samarcande Tashkent. On a pris la route principale. Les montagnes du Pamir et du Kirghistan nous attendent !

Ci dessous les photos du voyage.

Le lien vers les photos de Sylvain: https://mail.google.com/mail/u/0/?shva=1#drafts/138a3b042ea17564
Et n oubliez pas de passer sur son blog voir les videos.

Lire la suite »

km 5840 – La vie a 2000 m

Nous sommes a 30 km de la frontiere Iranienne, a Dogubayazit. Et on a fait de la belle route depuis Trabzon ! On s est leves ce matin sur cette vue:

Le mont Ararat est a cote de nous, majestueux.  5100m plante au milieu de montagnes et plateaux a 2000m.

Je commence l’article avec les photos, toujours chronologiques, parcequ elles sont jolies et que c est plus allechant que le texte. Impregnez vous en puis lisez les recits !

J ai egalement fait une petite video ce matin, toujours impressionne par cette montagne, j ai failli me peter la gueule. Enjoy. Par contre mettez la en grand ecran sinon on prend le mont ararat pour un nuage.

Video ici

Enfin pour plus de photos de ma tronches celles de Sylvain ici et n oubliez pas de lire son article.

Samedi 26  mai – Separation

Les differences de voyage ont pris le dessus. Nous disons Au Revoir a Elie a Trabzon. Sylvain et moi reprenons donc la route, nous devons regagner la montagne, objectif Erzurum a 2000m !

Le vent nous est toujours favorable sur la cote de la mer noire. Apres 50km faciles nous plongeons au Sud vers les montagnes. Nous suivons une riviere, et le temps etant toujours incertain, nous retrouvons nos vieilles habitudes des bivouacs dans les maisons en construction ! Nous en trouvons une belle perchee sur le flanc de la montagne.

Dim 27 mai – 2000m de denivellee

4 routes nous permettaient de retrouver la montagne pour aller a Erzurum depuis Trabzon. La plus evidente, en rouge sur nos cartes, est plus longue et en plus donne l impression de revenir en arriere. Nous choisissons la plus courte ! Bien qu en jaune et blanc sur ma carte … Elle passera par un col a 2200m.

Ce matin, on attaque la montagne, ca y est ! On part de notre maison a 200m. Ca monte tranquillement. Puis on se separe de la route principale. Ca monte sec mais on est en forme. Comme partout en turquie il y a des travaux, la route est en chantier. Derriere ce chantier, la piste ! Asphalt Yok ! Plus d’Asphalte. Pas grave la piste n’est pas si mauvaise et on a encore espoir de retrouver de l asphalte plus loin.  Mais la route est de plus en plus fine et caillouteuse. Pas grave, on monte, on est engages maintenant. On se retrouve ni plus ni moins sur un chemin de randonnee legere, avec la place pour laisser passer une voiture. Quelques 4*4 nous depassent de temps en temps nous rassurant sur le fait que cette route n est pas un cul de sac. Pas grave, on monte.

1200m, on fait une pause dans un petit village perche dans la montagne. On s arrete pres de la mosquee pour prendre de l eau. L immam qui habitait la, un jeune type, nous invite a prendre le the. Il communique avec nous avec son Ipad branche sur google translation ! Tout ca pour dire les memes choses que ce qu on echange d habitude avec les gens … Bref, ca a l air d etre une bonne situation Immam !

On reprend notre montee.

Video de la montee par sylvain

1500m, on fait la pause dej dans le chemin. Le chemin est de plus en plus caillouteux et troue, le plafond de nuage commence a descendre sur nous, ou on monte vers lui.

1500-1900m. La puree de pois. Le chemin serpente en lacets a flanc de montagne. On ne voit pas a 15m devant nous et c est humide. Ca monte tres sec. Je suis sur mon premier plateau premiere vitesse ce qui est tres rare. Le chemin est boueux et caillouteux. J ai mal au cul, mal aux bras, dans l effort, j ai mal au velo, mal aux sacoches, mal a la guitare. Quelle mauvais sentiment que l impression de pourrir mon velo ! La pluie s invite. on est trempes. Quand les chocs sont trop intenses je pousse mes cris  »Outchi » ou  »Itcha » pour me donner du courage  et plus souvent   »Tchaaaaa » pour evacuer la colere. C est difficile moralement mais c est bon d etre deux dans ces moments la !

Un 4*4 passe au milieu des lacets, ce qui nous prouve que cette route ira bien jusqu au col !

1900-2100m, les nuages se degagent, la pente est moins raide, elle redevient une piste de terre. On finit par arriver au col. Il fait beau ! Les nuages sont derriere nous, sur la face Nord ! On l a bien merite ! 5h50 de montee, 50 km.

On a egalement merite de chercher notre bivouac dans une belle descente toujours sur piste. Apres qq km, le bitume revient ! Quel bonheur.

Apres avoir traverse un village fantome on arrive dans un petit village bien vivant. On est plantes au milieu de la petite place et l attroupement ne se fait pas attendre. On demande ou on pourrait dormir et on nous emmene dans la salle commune du village ! On aura un bon matelas ce soir.

Et il nous arrive alors un  »Battle d’hospitalite » a la turque. Alors qu on prepare nos pates le voisin nous emmene un grand plat de pate avec du pain et du fromage local. Un autre jeune plus tard nous apportera le the etc …

Lun 28 mai

Evidemment le petit dej etait inclus. On prend le petit dej avec un autre hote (photo ou sylvain pousse son velo en NetB), et on reprend la route. On a un autre col a passer aujoudhui ! On descend a 1600 m et il est a 2300m. Sur la large route principale goudronnee, ce sera de la gnognotte par rapport a hier !

On passe par Bayburt faire des requetes de CouchSurfing pour Teheran. C est la ville avec les murailles sur les photos.

Ce col se revelera etre a 2400m, la vue est tres belle de la haut.

Le soir dans la descente encore on trouvera un batiment abandonne plein de tags. Le temps est toujours changeant et on s y sent a l abri.

Mar 29 mai – Erzurum

On arrive a Erzurum apres 80 km. Le vent nous est globalement favorable alors on ne se plaint pas meme si la route prend parfois un angle contre le vent. Arrives a Erzurum en attendant notre hote de CouchSurfing on joue un peu de musique discretement sur la place principale. Mais les turcs sont tellement curieux ! Un attroupement se forme autour de nous et ca se transforme en petitconcert !

Mer 30 mai – Km 42

Nos journees ressemblent a ca. Rouler/Manger/S abriter/Dormir. Le temps est toujours incertain, nuageux, l impression qu il peut pleuvoir et orager d un moment a l autre. On roule sur des grandes routes droites entre 1600 et 1800m, sur des plateaux entre les montagnes.

Apres la pause de midi on trouve Jean sur la route ! Le Cyclo qu on avait deja vu a l ambassade d iran a Trabzon. On fait un bout de route ensemble.

Le soir, au km 42 on dort dans la montagne pas loin de la route pres de grand rochers. Il se passe enfin qqch d interessant a un km 42 ! On echange avec Jean qui a beaucoup voyage ces 15 dernieres annees. Et c est son premier voyage a velo ! Il compte arriver en Inde en Janvier.

Jeu 31 mai – Kurdistan

Un autre col a monter. de 1700 a 2100m, et sur la grande route c est tranquille. On croise beaucoup de troupeaux de moutons chevres et de bergers qui les accompagnent.

On passe la ville chaotique d Agri. On trouve a planter nos tentes pres d un village face a la plaine tres verte ou paturent beaucoup de moutons. Nous sommes le theatre d un nouveau battle d hospitalite. Pres de nos tentes on nous apporte le the, du pain et du fromage local, on discute avec nos amis bergers turcs. Que dis je ! Ils nous ont bien fait comprendre, ils sont KURDES ! On est au Kurdistan ici pas en turquie ! Je n ai pas vu la difference les gens sont toujours aussi curieux et aimables. Bref Pas besoin de faire les pates ce soir encore.

Ven 1er Juin – Bains chauds

Il fait beau ! Grand beau ! Depuis 2 jours ! C est chouette. Le vent nous est toujours favorable et c est facile d avaler les km sur ces grandes routes. On fait un petit detour pour profiter d une source d eau chaude naturelle ou les turcs viennent prendre des bains chauds. C est tres chaud ! Allez voir les photos de sylvain. Le soir on se fait un beau campement pres de la riviere.

Sam 2 Juin

Direction Dogubayazit et le magnifiıque Ishak Pashar sur fond du mont ararat. On passera une belle nuit sur un bivouac surplombant la ville (photo d intro de larticle).  On est berce par le chant des minarets qui se repondent au loin dans la ville … et deux enfoires de chiens qui n aiment pas trop qu on soit ici et que j ai du chasser a coup de pierres ! Les chiens, desole Nono, mais c est la pour te pourrir la vie. Juste pour faire chier les gens a aboyer n importe quand et te poursuivre sur ton velo.

Voila la fin des aventures, aujourd hui est notre dernier jour en Turquie, ce soır on dort en IRAN ! Et tout est a reapprendre !! La langue l ecriture la culture etc …

Hey ! Petite photo de derniere minute, Sylvain, ce blond a barbe rousse ce matin au Ishak Pashar qui a croise un groupe de jeunes etudiantes … ca donne ca !